Comment fonctionne la technologie

Les caméras vidéo transmettent des images à l’aide d’une technologie analogique ou numérique et peuvent être surveillées sur place ou à distance. Certaines caméras sont toujours allumées, tandis que d’autres sont activées par le mouvement. Certains systèmes de sécurité fonctionnent en circuit fermé (CCTV) tandis que d’autres utilisent Internet. Certaines offrent une surveillance «en temps réel» sans enregistrement, comme une caméra orientée vers une entrée extérieure permettant de voir qui frappe à la porte.

Comment les organisations utilisent cette technologie

Les organisations utilisent les caméras vidéo de diverses manières, notamment pour la sécurité, documenter des entretiens, recueillir des preuves et surveiller les centres de visites supervisées. Elles sont parfois utilisées dans le cadre d’examens médicaux pratiqués en cas de viol ou de violence conjugale. Les caméras vidéo peuvent servir pour les visioconférences entre différentes organisations, pour communiquer avec les survivantes par l’intermédiaire d’interprètes ou d’un relais vidéo, et pour les audiences virtuelles d’ordonnances de protection devant un tribunal. Les organisations peuvent également installer des caméras de sécurité dans les bureaux et les stationnements.

Avantages et risques

  • Les caméras peuvent rendre les services plus accessibles et servir d’éléments de preuve si quelqu’un enfreint une ordonnance restrictive.
  • Les caméras sont susceptibles d’être interceptées et les auteurs de violence ne reculent devant rien pour avoir accès à la victime.
  • Les caméras analogiques sans fil sont facilement interceptées à moins d’un kilomètre de distance, et les pirates habiles peuvent se munir d’antennes qui augmentent la portée de ces outils de piratage. En utilisant des antennes pour diriger le signal, les organisations peuvent essayer de limiter la distance de transmission d’une caméra sans fil. Malheureusement, l’interception est souvent difficile à détecter. Les caméras numériques sans fil qui cryptent les transmissions et utilisent la technologie de l’étalement du spectre sont conçues pour être plus privées.
  • En général, les caméras à câbles, protégées par un mot de passe et sans connexions à Internet, sont les plus sécuritaires. Toute caméra diffusée sur Internet présente un risque d’interception plus élevé que celles qui sont visionnées uniquement via un système de vidéosurveillance ou un enregistreur aux connexions analogues.

Éléments à prendre en compte

  • Avez-vous pris des mesures suffisantes pour prévenir les risques d’interception? Vous devez assurer la sécurité de tout système ou ordinateur utilisé pour visionner des images de caméras ou de vidéos. Les mesures de sécurité peuvent inclure la mise en place de pare-feu puissants pour l’ordinateur et le système, la mise à jour d’antivirus et d’antispyware, le cryptage des flux/transmissions de la caméra et un protocole voulant que chaque personne dispose d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe uniques pour l’ordinateur ou le système et pour le compte de la caméra. 
  • Pour rendre les caméras plus sécuritaires, il faut toujours changer les mots de passe par défaut qui leur sont assignés en usine. Les mots de passe doivent être changés fréquemment, surtout lors de renouvellement du personnel. 
  • Les images des caméras vidéo sont comme toutes les autres données personnelles collectées par les organisations. Pour protéger la confidentialité des survivantes, vous ne devez conserver les séquences vidéo que le temps nécessaire, selon les meilleures pratiques. Les politiques de votre organisation doivent aborder la conservation, l’utilisation et la destruction des images des caméras en termes d’efficacité. Les politiques doivent indiquer comment limiter l’accès aux images, à l’appareil photo et à tout support (carte mémoire, cassette vidéo, disque dur) afin de s’assurer qu’ils ne sont pas perdus ou volés. Il convient de tenir un registre de tout accès et utilisation des vidéos. 
  • Pour garantir une notification directe, comme le prévoient de nombreuses lois provinciales sur la protection de la vie privée, des panneaux doivent informer les personnes accédant aux services qu’elles sont filmées ou visionnées par des caméras. Réfléchissez à l’endroit et au nombre de panneaux à apposer, ainsi qu’aux langues dans lesquelles ils doivent être rédigés. 
  • La sécurité et la confidentialité sont influencées par le fait que les caméras sont surveillées ou que le système est passif, se contentant d’enregistrer des images au cas où elles seraient nécessaires ultérieurement. Les panneaux ne doivent pas créer un faux sentiment de sécurité et laisser croire que les caméras sont surveillées en direct si ce n’est pas le cas. 
  • Assurez-vous de consulter les lois provinciales et nationales sur la protection de la vie privée relatives au consentement et à l’enregistrement vidéo/audio avant d’acheter, d’installer et d’utiliser des caméras. La légalité de la surveillance et de l’enregistrement vidéo peut varier en fonction du contexte (lieu de travail, chambre à coucher. etc.) et du type d’enregistrement (capture audio). 

Pour soutenir le développement de politiques sécuritaires, HFC a rédigé le document Use of Technology Policy Template Guide for Women’s Shelters and Transition Houses (PDF, en anglais).

La violence fondée sur le genre facilitée par la technologie (VFGFT) fait partie d’un continuum de violence qui peut se produire à la fois en ligne et en personne. Si vous ou l’une de vos connaissances faites face à la VFGFT, vous n’êtes pas seule. Vous pouvez consulter hebergementfemmes.ca pour trouver une maison d’hébergement près de chez vous afin de discuter de vos options et de créer un plan de sécurité. Vous n’avez pas besoin de résider dans une maison d’hébergement pour accéder à un soutien et à des services gratuits et confidentiels. 

Adapté pour le Canada avec la permission du Safety Net Project du NNEDV, d’après leur ressource Best Practices When Using Mobile Devices for Advocacy 

Contrôle de sécurité!

Si vous pensez que quelqu’un surveille vos appareils, visitez ce site web depuis un ordinateur, une tablette ou un téléphone non surveillé.

QUITTEZ MAINTENANT ce site web et supprimez-le de l’historique de votre navigateur.

Quitter le site